Un télé-suivi de l’insuffisance cardiaque aux mains du médecin traitant

1 septembre 2016

Résumé :

En redonnant toute sa place au médecin traitant et à l’infirmière libérale dans la gestion des alertes –
et c’est tout l’intérêt de ce télé-suivi fondé sur le recueil des constantes physiologiques par des dispositifs
connectés –, ce projet destiné à détecter les signes avant-coureurs d’une décompensation cardiaque a gagné
en efficacité, se félicite son concepteur, le Pr Emmanuel Andrès. Propos recueillis par Christine Maillard.

Revue : le concours médical


Demander l’accès à l’article complet